Contenu et SEO

Un des leviers important pour optimiser votre référencement naturel, si ce n’est LE levier principal, c’est votre CONTENU. Lorsque vous rédigez votre contenu, vous devez respecter quelques règles qui amélioreront considérablement votre référencement.

1 – Du contenu de qualité

2 – Des mots clés bien choisis

3 – Des mots clés bien utilisés

4 – Du contenu riche

5 – Des outils

Du contenu de qualité

UNIQUE : la règle numéro 1, c’est de ne surtout pas dupliquer du contenu existant sur la toile. On appelle cela du Duplicate Content. Et c’est mal ! Google punit sévèrement les copieurs. Alors, optez pour du contenu UNIQUE.

UTILE : un contenu utile est un contenu qui va susciter l’intérêt des internautes. Si vous apportez une valeur ajoutée à votre audience, alors vous vous ferez remarquer. Les internautes relaieront vos articles sur les réseaux sociaux, vous aurez des commentaires… Bref vous deviendrez populaire ! Et Google attache beaucoup d’importance à votre popularité…

MISE A JOUR : pensez à publier des articles à intervalle régulier. Sans pour autant devenir un webzine, 1 article par semaine montrera à Google que votre site vit. Pensez également à actualiser vos anciens articles.

NOMBRE DE PAGES : c’est assez logique, plus vous avez de pages, plus vous avez de contenu à référencer. Par contre, si vous avez tendance à rédiger des articles courts, pensez à rédiger parfois des pages profondes avec plus de 2000 mots.

Des mots clés bien choisis

Avant de rédiger votre contenu, il est indispensable de réfléchir aux mots clés sur lesquels vous allez vous positionner. C’est à dire les mots clés grâce auxquels les internautes trouveront votre site sur les pages de résultats fournies par Google.

LONGUE TRAINE : Inutile de choisir des mots clés trop générique comme « POISSON », pour lesquels la concurrence est forte. Concentrez vous sur des groupes de mots clés dont le volume de recherche est certes plus faible, mais pour lesquels la concurrence est également plus faible… Si on reprend l’exemple du POISSON, optez plutôt pour TRUITE FARIO, ou TRUITE FARIO DES PYRÉNÉES si comme moi vous aimez la truite… Le groupe de mots clés est de plus en plus précis et de plus en plus long. C’est ce que l’on appelle la longue traine. Retenez que vous aurez du mal à vous positionner sur de nombreux mots clés, il est alors plus pertinent d’en choisir quelques uns et de concentrer vos efforts dessus.

Schéma Longue Traine SEO

GOOGLE ADWORDS : il existe des outils pour vous aider à trouver le mots clés efficaces autour d’un champs lexical précis. Google Adwords, le plus connu, génère pour vous des mots clés proche de votre idée initiale (POISSON) et les classe par volume de recherche et par concurrence.

Google Adwords outils seo

Des mots clés bien utilisés

BALISE « TITLE » : Elle correspond au titre général de votre site Internet. Vous pourrez l’apercevoir dans l’onglet de votre navigateur. Comme dans l’exemple ci dessous, le titre peut ne pas s’afficher entier. C’est le cas si plusieurs onglets sont ouverts. Il suffit de passer avec sa souris sur le titre pour voir la balise en entier.

Exemple de balise Title

Cette balise joue un rôle décisif : d’une part elle s’affiche sur la page de résultats de recherche des les moteurs de recherches (Google, Yahoo, Bing….) et devra donc être pertinente pour inciter les internautes à cliquer dessus pour accéder à votre contenu. D’autre part, les robots d’indexation de Google attachent énormément d’importances aux mots clés qu’elle comprend. Il est donc impératif d’y placer le mot clé ou groupe de mots clés principal de votre site. Par conséquent, vous pourrez facilement connaître les mots clés sur lesquels essaient de se positionner vos concurrents !

Exemple de page de résultats

TITRE : Il correspond à la balise <H1> de votre page/article. Le titre éditorial de votre page ou de votre article joue lui aussi une rôle capital pour le SEO de votre page puisqu’elle indique aux moteurs de recherche l’information la plus importante que comporte votre page. Il est d’ailleurs très souvent automatiquement mis en avant par les thèmes par le « thème » de votre site Web.

SOUS-TITRES : si votre contenu dépasse un certain nombre de mots, il vous semblera logique de le hiérarchiser. Utilisez les balises <H2> et <H3> prévues à cet effet, c’est à dire les sous-titres, en choisissant bien vos mots ! En effet, ces balises sont elles aussi interprétées par les robots de Google, et vous donnerez du poids à vos mots clés en les plaçant à l’intérieur (de préférence au début). Faîtes attention à ne pas sauter de niveau : ne passez pas de H2 à H4 sous prétexte que la balise H3 de votre site Internet ne vous convient pas graphiquement…

CORPS DE PAGE : 

  • en gras : Google accorde de l’importance aux textes en gras. Un bon conseil, mettez en gras les expressions qui comportent vos mots clés !
  • Liens Hypertexte : tout comme les textes en gras, les liens hypertextes sont valorisés par les robots de google. Si vous devez faire un lien vers un site web en particulier, ne mettez pas votre lien hypertexte sur « ici » ou « là » mais plutôt sur un mot clé choisi intelligemment

Du contenu riche : les médias

VIDEOS : elles présentent de nombreux avantages ! Vous vous en servirez surtout pour illustrer vos propos, mais retenez aussi que les vidéos se partagent beaucoup sur les réseaux sociaux ! Aussi, les vidéos amélioreront le temps passé sur vos articles : sans importer des vidéos de 10 min (trop long), insérer des vidéos de 2 minutes rallonge d’autant le temps passé sur votre page…

IMAGES : tout comme les vidéos, les images sont importantes pour illustrer votre contenu. Cependant, il existe quelques règles concernant l’utilisation des images dans une optique de référencement :

  • Balise « Title » : donnez un titre approprié à vos images, un nom explicite. Évitez les fautes d’orthographe, qui seront vues par les internautes qui téléchargeront votre image.
  • Balise « ALT » : chaque image dispose d’une balise « ALT », il s’agit du texte alternatif. Il correspond à l’info bulle qui s’affiche au survol de l’image. Il donne les informations relatives à votre image aux robots de Google.
  • Texte juxtaposé : le texte et les mots clés utilisés dans le contenu proche d’une image sont pris en compte par Google. Choisissez les bien si vous voulez référencer vos images correctement.

Les outils

Dans une optique de référencement, vous ne pouvez pas vous contenter de rédiger du contenu simplement. Comme on vient de le voir, vous devez le hiérarchiser pour faciliter le travail des robots de Google, optimiser votre référencement et être plus visible dans les résultats de recherche des internautes. Notamment avec des titres accrocheurs et des description pertinentes. Pour cela, je vous invite à utiliser des outils très puissants et très connus comme WP SEO et All in One SEO, tous les deux prévus pour WordPress. Vous pourrez personnaliser les principales balises de vos pages, ainsi que la Meta description. Bien que cette dernière ne soit plus prise en compte par les robots de Google pour le référencement, elle est malgré tout affiché sur la page de résultats des internautes, sous le titre. Et puisque qu’elle n’est pas prise en compte par les robots, profitez-en pour y mettre un vraie accroche qui donnera envie aux internautes de visiter votre site internet ! Ces deux plugins offrent beaucoup plus de fonctionnalités, surtout WP SEO ! Mais son paramétrage en devient presque un peu long, pour cette raison je continue d’utiliser All in One SEO, plus simple à utiliser à mon sens.

Leave a Reply